Le Handicap, sujet prioritaire du nouveau quinquennat ?

Le candidat E.Macron en avait fait la promesse entre les deux tours de l’élection présidentielle.

La Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a présenté sa « feuille de route » en cette fin juillet,

Elle affirme que le handicap sera bien une priorité du quinquennat (« mon fil rouge ,,,,,, partir de l’expertise des personnes pour simplifier l’accès aux droits »et que, d’ailleurs, un comité interministériel sera mis en place avant la fin octobre,

Quels sont les sujets qui les attendent ?

Revalorisation de l’allocation adulte handicapée (AAH) :

D’un montant de 810€, l’ AAH est aujourd’hui bien inférieure au « seuil de pauvreté » ;le Président Macron a affirmé vouloir la porter à 900€.

Accès à un(e) auxiliaire de vie scolaire (AVS) :

Selon la Secrétaire d’État, il y aura suffisamment de contrats d’AVS signés à la rentrée,et, le cas échéant, « l’enfant pourra faire sa rentrée quand même »(sic),

Entre mai et septembre, il y a tout de même généralement 10 000 dossiers en cours et, selon le conseil de l’Europe, il y avait 20 000enfants non scolarisés en 2014 -pour 330 247 enfants handicapés scolarisés (*)-.

Accessibilité des bâtiments publics :

Ce sujet sera au programme du futur comité, d’autant que, selon les estimations, 1,5 millions d’établissements ne sont toujours pas accessibles !

La Secrétaire d’État compte sur « l’accessibilité numérique des sites ,,,,il existe déjà des applications sur téléphone,,,, »(re-sic ???)

Emploi des personnes en situation de handicap :

Le taux de chômage de cette catégorie de la population est le double de la moyenne -470 0000, soit un taux de 18 % et plus de la moitié est au chômage longue durée (*)-.

Le taux d’emploi est aujourd’hui de 3,3 % dans le privé et de 5 % dans le public ; pour autant, l’obligation d’employer 6 % de personnes handicapées et en amélioration et le financement « par pénalité » est donc en diminution : l’emploi accompagné, lancé lors du précédent quinquennat, serait une piste.(1000 accompagnements seraient budgétés pour 2017 à hauteurs de 7,5 millions).

Aide aux aidants :

La Secrétaire d’État annonce « un chantier pour mieux accompagner les 4,5 millions d’aidants ,,,,,des personnes handicapées, ».

Sans plus de précision, la FC, qui a travaillé sur le sujet, ne peut à ce jour faire de commentaire.

En cette période de forte contrainte budgétaire, il faut rester prudent mais, pour autant, il faut bien avouer que rarement le sujet du handicap été mis en avant de la sorte.

(*)Chiffres du Ministère des affaires sociales et de la santé

Jean-François COUE